Retour sur l’Agile Tour Toulouse 2018

Connaissez-vous les Agile Tours ? Il s’agit d’une série d’événements visant à promouvoir l’Agilité et ayant lieu dans le monde entier ! Les 25 & 26 octobre derniers, j'étais présente à l'Agile Tour Toulouse. Au programme : de belles rencontres, de la bienveillance, des conférences, de la bonne humeur et même de l’art ! Je vous propose un petit retour sur les événements marquants de ces 2 jours.

Jour 1

Gérer la complexité avec sérénité

Le premier jour commence fort avec la KeyNote de Pierre Mookens qui vient nous parler d’Approche Neurocognitive et Comportementale… Le terme peut faire peur mais pas de panique !
Il nous explique que notre cerveau peut être divisé en 2 zones :

  • L’arrière, notre mode automatique : il est celui que nous utilisons le plus facilement et qui va nous aider à traiter les situations dont on a la maîtrise, c’est-à-dire les situations simples.
  • L’avant, notre mode adaptatif : il va justement nous servir dans les situations plus complexes car il fait appel à notre créativité pour gérer l’inconnu.

Lorsque nous ne maîtrisons pas une situation ou un morceau de la situation, le mode automatique ne fonctionne pas et il faut alors passer en mode adaptatif. Or, notre monde est de plus en plus complexe, de plus en plus changeant. Nous sommes donc de plus en plus amenés à effectuer la bascule du mode automatique vers l'adaptatif. Et cela n’est pas facile !

Si nous cherchons absolument à rester en mode automatique, nous nous retrouvons en état de stress car nous n’utilisons pas le mode mental approprié à la situation et nous ne trouvons alors pas de solution à nos problématiques. Réaliser cette bascule nous permet de changer d'état d'esprit et de prendre du recul. Or, c’est en étant calme et serein qu’il nous est le plus facile de trouver une solution !

Retrouvez ici la vidéo de cette keynote.

Ayant été fortement impressionnée par cette keynote, je suis ensuite allée à l'atelier toujours proposé par Pierre Mookens pour gagner un peu en sérénité.

La consigne de l’exercice est plutôt simple :

  • Choisir parmi la liste proposée la valeur qui a le plus d’importance à nos yeux.
  • Trouver 10 avantages à notre valeur et 10 inconvénients à son antivaleur. C’est normalement plutôt facile car on a fait appel à notre mode automatique !
  • Ensuite, et c'est là que la bascule doit s'opérer : trouver 10 inconvénients à notre valeur et 10 avantages à son antivaleur ! Cette étape est beaucoup plus compliquée et nous pousse à utiliser toutes les ressources du mode adaptatif (curiosité, souplesse, nuance, etc.).

Au final, cet exercice nous incite à voir les choses autrement dans notre vie de tous les jours. Et surtout à gagner en sérénité face aux situations inhabituelles 😉

Et si notre communication était biaisée ?

Dans cette conférence, Chris Deniaud s'intéresse à la communication inter-personnelle (les individus et leurs interactions). L'humain est un être complexe qui réussit à résumer le fourmillement de ses pensées et raisonnements en 1 ou 2 phrases qui constitueront ensuite sa communication orale. La personne réceptrice va ensuite chercher à décoder cette information et surtout à lui donner du sens, quitte à la biaiser.

Chris nous présente donc tous ces biais cognitifs (et ils sont nombreux !) entravant nos communications. C'est-à-dire, tous ces raccourcis que prend le cerveau pour être toujours plus efficace et trouver du sens.
Ainsi, avec toutes les difficultés qu’implique l’émission d’un message (généralisation) et sa réception (interprétation), on en arrive à la conclusion qu'il est impossible de nous comprendre pleinement les uns les autres ! Mais en ayant connaissance de ces biais, la communication peut se vivre beaucoup plus sereinement. Au final, le but est-il de chercher à se comprendre ou de réussir à interagir ?

Agile Burger Quizz

Robin Beraud-Sudreau nous a régalé avec ce Burger Quizz spécial Agilité ! J'ai même eu l'honneur de jouer le Burger de la mort et de le remporter ! En cadeau : un Meeting Spicer pour pimenter les réunions et une Kagibox contenant tout ce qu'il faut pour bien démarrer en Scrum !

Retrouvez les slides du jeu ici !

Améliorons durablement notre culture des réunions avec Meeting Spicer

Régis Schneider nous présente ici son Meeting Spicer, ça tombe bien vu que j'en ai maintenant un 😉
Ce jeu de cartes a pour but de soigner les cas flagrants de réunionites aiguës !! En réservant uniquement 30s en début et fin de réunion, chaque carte a pour but de générer du questionnement chez les participants pour améliorer leur culture des réunions ! On y trouve également des cartes Bonus pour favoriser les dialogues, épicer la réunion, responsabiliser les intervenants, etc. !

Un outil que j’ai hâte de tester !

Jour 2

L'orchestre, un modèle de gestion de groupe ?

Comment bien débuter une nouvelle journée avec un peu de musique classique ! Samuel Couffignal, chef d’orchestre, nous présente son rôle associé au fonctionnement d'un orchestre.
Sur fond de Mozart, il compare les musiciens à une équipe auto-organisée que le Chef d'Orchestre assiste et guide pour obtenir un concert de qualité !
Cela vous rappelle-t-il quelque chose ? 😉

Interactions avec "double molécule"

Mais quelle est donc cette double molécule présentée par Christian Den Hartigh ? Faut-il que je révise mes cours de chimie ?

Cette molécule regroupe en fait les 16 informations qui selon Christian composent une interaction. Chacune a son importance et peut influencer une communication à sa manière. Il met notamment l'accent sur le pourquoi. En répondant à cette question, on exprime soit une cause, soit un but. Or, chacune de ces deux notions prend une direction différente ! Le but est une vision vers l'avenir et donne du sens à une action tandis que la cause s'appuie sur le passé et la justification. Alors, quelle est votre intention lorsque vous commencez une question par “pourquoi” ? Cherchez-vous un but ou un coupable ?

Un peu de sociologie appliquée à notre métier de développeur

Fabien Lamarque s'intéresse à Pierre Bourdieu et aux concepts de la sociologie. Objectif : comprendre l’impact de la dimension sociale sur les individus (ici les développeurs) et leurs comportements. Etant novice en la matière, j’ai appris beaucoup de choses ! La sociologie nous explique qu’il existe différents capitaux (économique, culturel, social, symbolique) qui créent une violence symbolique, c’est-à-dire une situation de dominant/dominé.

Par exemple, lorsque Fabien organise des Coding Dojo, il est de ce fait considéré comme le leader et le sachant par ceux qui y participent. C’est une situation qui apparaît logique aux yeux de tous. Or, la seule action qu’il a effectuée est d’ordre logistique, et ne prouve en rien ses compétences ! Je retrouve également ce genre de situation en tant que Scrum Master. On s’adresse souvent à moi comme si j’avais la réponse et la solution à toutes les problématiques simplement à cause de mon rôle !

Retrouvez les slides de la présentation ici !

Entre réalité et perception : est-ce si important d'avoir raison ?

Telle est la question que se pose Olivier My. Il nous propose d'utiliser l'ennéagramme pour réaliser qu'il existe 9 manières équivalentes de voir le monde. En effet, une des illusions de la communication est de croire que ce qui est important pour nous l'est forcément pour l'autre.

Cet outil nous permet d'identifier nos automatismes pour mieux s'en libérer. En sachant que la réalité est toute relative et que nous ne la voyons finalement qu'à travers une lentille, l'utilité d'avoir raison ne nous paraît plus finalement si importante que ça 😉

Retrouvez les slides de la présentation ici !

En bref

Voilà un maigre résumé des certaines conférences auxquelles j'ai assisté et qui m'ont marquée pendant ces 2 jours ! L’ambiance était également au rendez-vous avec notamment un spectacle d’improvisation et un Shifumi géant !!
En prime, des scribing en live ont eu lieu pendant ces 2 jours, et les résultats sont magnifiques :

Vous l’aurez compris, le mot de passe Twitter, c’est #ATTLS18 . Et si vous souhaitez voir les photos de l’événement, c’est ici !

© SOAT
Toute reproduction est interdite sans autorisation de l’auteur.

Nombre de vue : 391

AJOUTER UN COMMENTAIRE