Débutant

L’A/B testing avec Kameleoon

L’A/B testing est un concept très utilisé en marketing, il permet de faciliter l’amélioration de l’expérience utilisateur. Kameleoon est un outil que j’ai pu utiliser lors d’une mission chez un client, et qui m’a vraiment beaucoup facilité la tâche. Dans cet article, nous verrons ce qu’est exactement l’A/B Testing et ce qu’il permet de faire, puis je présenterai Kameleoon et expliquerai pourquoi j’ai cette préférence. Enfin, nous verrons un exemple de pratique.

Qu’est-ce que l’A/B Testing ?

L’AB Testing (ou Test A/B) est une technique de marketing permettant, entre autres, de proposer plusieurs versions d’un produit à des « testeurs » afin de faire un choix final.

Prenons, par exemple, un stylo à bille. On va présenter une version avec un bouton sur le haut pour sortir la bille et une autre avec le bouton sur le côté. On va faire tester ces deux versions et récupérer les avis des utilisateurs afin de choisir laquelle sera vendue.

Sur un site internet, c’est la même chose. On a une page de produit avec le bouton « Ajouter au panier » sur la gauche et une autre avec le bouton sur la droite. Afin de savoir laquelle des deux versions incite le plus d’utilisateurs à cliquer sur le bouton, on va afficher à un certain pourcentage de visiteurs (par exemple 50%) une des deux versions et au reste l’autre version. Une fois qu’on a le score, on peut faire un choix définitif.

Pourquoi Kameleoon ?

Kameleoon est un produit SaaS (Software as a Service) et l’un des outils les plus connus pour A/B tester des applications web. Il permet notamment :

  • de récupérer des statistiques détaillées sur les tests effectués, de la même manière que Google Analytics.
  • d’effectuer et de distribuer les tests en fonction de critères bien précis sur les utilisateurs tels que la provenance, leur comportement, leur contexte, le type de pages qu’ils consultent, etc.
  • de consulter des cartes de chaleur afin de savoir où sur la page le visiteur porte le plus son intérêt.
  • d’utiliser une interface WYSIWYG qui vous permettra d’éditer simplement vos pages.

Kameleoon est un outil très puissant. J’ai eu l’occasion de l’utiliser lors d’une de mes missions où nous devions tester plusieurs versions de maquettes et plusieurs comportements liés à des scripts JS. Il est possible de manipuler les éléments d’une page grâce à l’outil WYSIWYG mais aussi de sélectionner des scripts en fonction de la version affichée. Il n’y a pratiquement aucune limite, il suffit de construire les hypothèses, de les sauvegarder et de paramétrer les conditions d’affichage.

Côté service, les conseillers sont disponibles, efficaces et très agréables à avoir au téléphone. Il est possible d’avoir une démonstration complète de l’outil.

Comment ça marche ?

Avant de pouvoir utiliser Kameleoon, il faudra vous inscrire sur leur plateforme, choisir une offre parmi celles proposées (en fonction du nombre de visiteurs) et intégrer leur script à votre site (une simple balise script avec leur JS en fichier source).

Une fois que vous êtes inscrit, vous aurez la possibilité de créer un nouveau test :

creer_test

Ensuite, la page que vous souhaitez tester apparaîtra dans l’interface de Kameleoon :

interface_kameleoon

Nous pouvons voir toute une panoplie de fonctionnalités :

  • un bouton “ORIGINALE” qui permet de voir la page originale,
  • les boutons “VARIANTE N” sont les versions modifiées de la page,
  • le bouton “Nouvel élément” permet d’insérer du HTML,
  • les boutons “Nouvel élément”, “CSS” et “JavaScript” permettent d’ajouter du HTML, du CSS et du JavaScript.

En cliquant sur les différents éléments de la page, une pop-up apparaîtra avec plusieurs outils permettant d’éditer ces éléments :

popup

Une fois les modifications apportées, il suffit de cliquer sur “FINALISER TEST” :

finaliser_test

Vous pourrez sélectionner les variantes à tester, configurer la répartition des variantes en fonction de plusieurs critères et enfin choisir le système de suivi des données.

Une fois tout cela fait, il suffit d’accéder au reporting pour suivre l’évolution des tests :

reporting

Un exemple concret

Faisons un test simple. Nous avons une fiche produit, et nous voudrions changer la couleur d’un bloc de texte et déplacer le bouton “Ajouter au panier”.

Changeons la couleur de notre bloc :

changement_couleur

Il suffit pour cela de :

  • Cliquer sur le bloc,
  • Sélectionner couleur sur l’onglet,
  • Choisir la couleur,
  • Valider.

Comme vous pouvez le voir, cette opération est vraiment très simple.

Maintenant, créons une nouvelle variante et déplaçons notre bouton “Ajouter au panier” :

deplacement_bouton

Pour ce faire il faut :

  • Cliquer sur le bloc,
  • Sélectionner l’onglet “position”,
  • Choisir “déplacer avant”,
  • Cliquer sur l’élément avant lequel on veut placer notre bouton.

Une fois tout cela terminé, nous pourrons finaliser le test et le lancer afin de voir l’avancement des résultats.

Conclusion

L’A/B testing est un outil de marketing vraiment très utile quand on veut augmenter son taux de conversion. Je ne connaissais pas du tout cette technique avant de l’avoir utilisée avec Kameleoon et j’avoue avoir été bluffé. Tout est paramétrable d’un simple clic, il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances techniques pour les opérations simples (comme déplacer un bouton, changer de couleur un texte, etc.). Kameleoon connait un gros succès et de plus en plus de grands comptes l’utilisent, il n’y a qu’à voir leurs références.

Sources

Kameleoon
A/B Testing

© SOAT
Toute reproduction interdite sans autorisation de la société SOAT

Nombre de vue : 458

AJOUTER UN COMMENTAIRE