Intermédiaire

Planestorming : la séance d’intelligence collective qui fait planer

planestorming3Le Planestorming est un format de brainstorming assez simple à mettre en place.
Celui-ci repose sur l’utilisation d’avions en papier permettant d’ajouter un côté ludique à votre séance d’intelligence collective et de libérer le côté créatif des participants. Le débat n’étant pas verbal, vous allez pouvoir tirer le meilleur de tous les participants, même les plus introvertis.
Ce format permet de générer des idées, libre à vous d’utiliser n’importe quel exercice pour consolider celles-ci.

Matériel

  • Deux feuilles A4 par participant
  • Un lot conséquent de post-its
  • Un tableau blanc / paper board
  • Des feutres pour écrire sur les post-its et le tableau

Règles

Déroulement

planestorming1Sur la première feuille, chaque participant dessine une piste d’atterrissage, qui représentera le lieu de stockage de la prochaine idée à traiter.
Chaque participant plie ensuite sa seconde feuille pour en faire un avion. Les modèles les plus spectaculaires sont vivement encouragés !
Inscrivez sur le tableau le thème de votre brainstorming, ainsi que la durée que vous vous êtes fixée pour l’atelier, et expliquez brièvement l’objectif de cette séance.

Chaque participant inscrit la première idée qui lui vient sur un post-it, fait figurer en haut du post-it le numéro 1, puis place celui-ci à bord de son avion en papier. Il ne lui reste plus qu’à envoyer cet avion à un autre participant. Si ce participant est déjà en train de faire embarquer des idées à bord d’un avion, il place le nouvel appareil sur sa piste d’atterrissage. planestorming5La seule contrainte est que l’on ne peut envoyer d’aéronef à une personne dont la piste d’atterrissage est déjà occupée.
Quand l’embarquement de l’avion courant est terminé, on peut procéder à celui de l’avion placé sur notre piste d’atterrissage. Pour ce faire, il suffit de placer ledit avion devant soi, hors de la piste et de lire chaque post-it qu’il contient. On ajoute ensuite une idée, donc un post-it supplémentaire, à ceux déjà à bord. Il faut numéroter ce post-it en lui mettant la plus haute valeur déjà à bord +1 (ex : si le post-it déjà à bord dont le numéro est le plus élevé possède la valeur 3, on inscrit le nombre 4 sur notre nouvel entrant). On peut ensuite procéder à un envoi vers un autre participant dont la piste d’atterrissage est vide.

Exemple

Un projet vient d’amorcer sa transformation agile et des feature teams ont été créées. Seulement, il faut corriger les anomalies des versions précédentes (non développées selon une méthodologie agile).
L’équipe décide d’organiser un planestorming afin d’obtenir un plan d’action pour traiter le lot conséquent d’anomalies sachant que les développeurs ayant participé aux versions d’origine sont répartis de façon non équitable dans les features teams.
Paul charge son avion avec un premier post-it contenant l’idée suivante : les équipes en charge d’un domaine traitent les anomalies rattachés à ce domaine. Il envoie son avion à Sarah qui n’a pas encore chargé son avion courant mais dont la piste d’atterrissage est vide. Sarah ajoute en suite le post-it “task force” à son avion courant et l’envoie à Akim dont la piste d’atterrissage est vide. Elle prend alors l’avion qui est sur sa piste d’atterrissage et qui a été envoyé par Paul. Elle prend connaissance de l’idée de Paul et ajoute la sienne : intégrer au maximum la correction des anomalies à des users stories.

Consolidation

A la fin du temps réglementaire, les avions ont réalisés toutes leurs escales, il est temps de procéder à un débriefing. Placez en colonne le contenu de chaque avion. Placez les post-it dans l’ordre croissant de leur numéro, le plus petit allant en haut, le plus grand allant en bas. Ce faisant, énoncez à voix haute le contenu de chaque post-it.
Il vous reste à déduire des actions concrètes de vos idées et à les prioriser ! Pour ce faire, il existe plusieurs solutions : vous pouvez utiliser un Affinity Diagram (aka Kawakita Jiro Method), une Prioritization Matrix ou plus simplement déduire des solutions brutes de chacune de vos colonnes et les affiner en utilisant un exercice de type Perfection Game.

© SOAT
Toute reproduction interdite sans autorisation de la société SOAT

Nombre de vue : 658

AJOUTER UN COMMENTAIRE