Intermédiaire

Comme une fleur : la rétrospective des petits princes

roseLe sprint passé est comme la rose du Petit Prince. C’est une fleur, elle est belle, fragile et on a tenté de la mettre à l’abri des intempéries en la mettant sous une cloche de verre.
Malheureusement, notre protection n’était pas parfaite, quelques problèmes sont passés au travers et la fleur est abîmée.
Ce sont justement ces intempéries et ces protections que nous allons analyser via ce format de rétrospective.
Il s’agit d’un exercice global couvrant l’ensemble des cinq étapes décrites par Esther Derby. Contrairement à d’autres formats, celui-ci met l’accent sur les failles, les petits manques ou oublis dans les mesures prises par l’équipe auparavant (des actions issues de rétro antérieures). Dans beaucoup de rétrospectives, on a l’impression que les difficultés sont nouvelles à chaque fois et qu’il va falloir mettre en place de nouveaux outils pour les combattre. Il est facile d’oublier qu’on peut améliorer ceux qu’on a déjà fabriqués. Pensons notamment aux actions prises lors d’un exercice de type “Strengh Boat” qui ne permettent que de faire le premier pas d’amélioration et non la résolution complète des problèmes.

Matériel

  • Au moins quatre post-its par participants
  • Un tableau blanc (ou équivalent)
  • Des feutres pour écrire sur le tableau (idéalement, il faut au moins 3 couleurs différentes)

1ère Etape : Etat de la fleur

20160307_104914Dessinez une fleur possédant 10 pétales numérotés de 1 à 10. Expliquez aux participants que ce végétal représente leur sprint. Demandez-leur d’inscrire sur un post-it une note de 0 à 10 reflétant le ressenti sur le sprint. 10 étant un ressenti extrêmement positif, tout s’est bien passé, tandis que 0 est un sprint abominable, qu’ils ont mal vécu et ne souhaitent plus jamais revivre. Ils disposent ainsi de toutes les nuances entre 0 et 10. Chacun leur tour, les participants montrent leur note et expliquent brièvement leur choix.
Vous pouvez maintenant calculer la note moyenne de votre sprint et faire refléter ce résultat dans le nombre de pétales qu’il reste à la fleur. Si vous avez obtenu une note de 5.3, effacez quatre pétales entièrement et un partiellement. Je vous propose aussi de dessiner un smiley reflétant cette note au centre de votre fleur (souriant entre 7 et 10, neutre entre 5 et 6, triste pour 4 et en dessous).
NB : On pourrait partir d’une fleur sans pétale et dessiner le nombre requis une fois la moyenne serait connue, mais l’impact est plus fort avec l’effacement qu’avec l’ajout.

2ème Etape : Un peu de story telling

exemple-fleurVotre fleur / sprint, comme la plupart des végétaux, bénéficie des rayons du soleil. Dessinez-les au dessus de votre fleur. C’est là que vous placerez les forces de votre équipe.
Malheureusement, le temps n’a pas forcément été au beau fixe tout au long du sprint et des intempéries sont survenues. Dessinez un nuage et éventuellement une ligne en pointillés reliant ce nuage à votre fleur. Celui-ci est le premier avatar des difficultés que vous avez rencontrées et il l’a abîmée.
Mais heureusement, comme le Petit Prince l’a fait pour sa Rose, vous avez mis votre fleur sous une cloche de verre. Dessinez-la. Plus tard vous pourrez parler de bouclier ou de protection pour aller plus vite. C’est l’ensemble des mesures que vous avez prises au préalable pour que votre fleur ne soit pas affectée par les intempéries. Si ces boucliers ont été efficaces, ils ont pu détourner complètement les ennuis. Vous pouvez modifier votre dessin pour montrer un exemple de réflexion des intempéries. Cela dit, certaines protections n’ont peut-être pas été suffisantes et la pluie ou le vent sont passés à travers.

3ème Etape : Un peu de réflexion personnelle

Demandez aux participants de noter sur des post-its, les forces de l’équipe, les difficultés rencontrées et, si applicable, les mesures qui ont été prises (par exemple via des actions imaginées lors de rétrospectives précédentes) pour se prémunir de ces difficultés, qu’elles aient été efficaces ou non. Il faut bien entendu ne noter qu’une idée par post-it.

4ème Etape : Un peu d’intelligence collective

20160307_112101Chaque participant va présenter ses idées. Il colle les forces qu’il a retenues à côté du soleil et dessine un nuage pour chaque difficulté qu’il a relevée (n’hésitez pas à regrouper les difficultés similaires). Pour chacune, il peut placer un bouclier à proximité de la cloche de verre s’il estime que l’équipe avait mis en place des mesures pour s’en prémunir. Je vous suggère de faire figurer clairement par des lignes partant des nuages et allant vers la fleur si l’intempérie est passée à travers le bouclier ou si elle a été totalement détournée. De plus, n’hésitez pas à changer de couleur de nuage si vous avez relevé une difficulté pour laquelle l’équipe n’avait pas prévu de mesure préventive. A chaque fois qu’une intempérie n’a pas été totalement absorbée par nos boucliers, dessinez une fissure sur la cloche en verre.
Pour chaque difficulté, vérifiez auprès de tous les participants si elle est partagée. N’hésitez pas à affiner la définition de la difficulté et à reformuler l’intitulé de votre nuage jusqu’à obtenir un résultat partagé par tous.
Procédez de même pour les boucliers. N’hésitez pas à demander aux autres participants si toutes les contre-mesures sont bien présentes face au nuage nouvellement formé ou si certaines ont été oubliées.

5ème Etape : Colmater les fuites

20160307_121826Commencez par identifier les priorités de l’équipe. Quelle partie de la cloche en verre souhaite-t-elle renforcer ? Procédez à un dot voting afin de choisir deux intempéries à contrer. Mais au lieu de dessiner des points à côté du sujet choisi, placer des éclairs sur les nuages correspondant. Ce sera plus thématique !
Maintenant, quand on a une fissure plus petite qu’une pièce de deux euros sur sa cloche en verre, que fait-on ? On appelle Scrum Glass bien sûr. Je vous invite à chantonner le slogan « Scrum Glass répare, Scrum Glass remplace » sur un air bien connu. Ce devrait être du plus bel effet. Je vous propose même d’inscrire le logo de cette entreprise fictive au dessus d’un tableau composé de deux colonnes : « analyse » et « actions ». Dans la partie analyse, inscrivez le résultat de vos réflexions sur le nuage que vous allez étudier (oui, on pourrait parler de météorologie). Dans la colonne « actions », vous allez réfléchir aux… actions, oui, à mettre en place pour pallier les problèmes que vous venez d’analyser. Ecrivez-les sur des post-its. Il sera alors plus aisé de les mettre sur un éventuel board d’amélioration continue et surtout, vous allez pouvoir recouvrir les fissures que vous avez dessinées sur votre cloche de verre.

Conclusion

20160307_122600Cette rétrospective est destinée à mettre en avant les actions déjà prises en amont de la cérémonie.
Elle met certes en évidence des défaillances de celles-ci mais permet tout de même de garder en mémoire les expérimentations déjà faites et de renforcer encore les précautions adoptées auparavant. Cela permet aussi de se rendre compte que même en tentant de se prémunir de la meilleure façon possible, des failles peuvent encore exister. Ainsi, cela devrait vous permettre de plus facilement adopter des solutions imparfaites mais faisant office de premier rempart bien utile, de paravent réduisant l’intensité des tempêtes qui vous tombent dessus (sans vous mettre parfaitement à l’abri, certes). Quand vous aurez le temps, vous construirez l’appareil high tech permettant de modifier la météo. Pour l’instant, contentez-vous d’une cloche en verre et passez au Gorilla Glass si nécessaire.
Patrick Bobo m’a aussi astucieusement glissé que si les intempéries sont des choses néfastes pour notre sprint, c’est aussi en l’arrosant qu’on lui permet de grandir. Une bonne façon de rappeler qu’on retire toujours quelque chose de positif des difficultés rencontrées lors de nos sprints.

Crédits

Merci à Saint Exupéry pour le matériau de base, sa Rose belle, unique, exigeante et fragile.
Merci aussi, et surtout, à Pascal Poussard pour son aide dans l’amélioration des règles de cette rétrospective

Nombre de vue : 1651

COMMENTAIRES 2 commentaires

  1. […] Comme une fleur : la rétrospective des petits princes […]

  2. Jérémie dit :

    Testée et approuvée !
    Le gros avantage est d’avoir les 5 étapes de la rétro dans la même idée 🙂

AJOUTER UN COMMENTAIRE