[Devoxx FR 2014] Android Bashing : apprendre des erreurs des grands

30 avril 2014

double_xx_texte Microsoft, Facebook, Yahoo… tous ces grands de l’informatique possèdent une ou plusieurs applications sur Android. Vu la réputation de ces groupes, on pourrait être amené à penser que la qualité de leurs applications est au-dessus de celle des différentes applications déjà existantes. Pourtant, il n’en est rien : Chacune des équipes qui ont travaillé sur ces applications ont fait des erreurs plus ou moins importantes. C’est ce qu’Eyal Lezmi, développeur chez Genymotion, présente lors de la conférence Devoxx France 2014.

Outlook.com

Microsoft a publié deux applications successives de mails sur le PlayStore : Hotmail qui a ensuite été remplacé par Outlook.com. Hotmail possède une bonne note sur le PlayStore contrairement à l’application Outlook.com. C’est d’autant plus étonnant que les deux applications sont, au logo près, identiques !

En effet, Le système Android a visuellement changé entre ces versions. L’application Outlook.com qui est sortie bien après l’application Hotmail n’a pas été remise au goût du jour, décevant ainsi ses utilisateurs et obtenant une note médiocre sur le PlayStore.

Outlook

Sur ces faits, Microsoft prend soin de corriger sa copie : le look & feel de l’application est retravaillé. Après cette mise à jour, la note de l’application…descend. Pourquoi ? Microsoft a adopté le style “Metro” des applications Windows Phone / Windows 8 : L’application a donc une interface hétérogène avec le système Android. L’erreur de Microsoft est de ne pas avoir suivi les “Guidelines” proposées par Google. Suivre scrupuleusement ces guidelines n’est pas obligatoire, mais comme disait Godard : “Pour casser les règles, il faut connaitre les règles”.

XBox Music

Toujours Microsoft sur Android, cette fois avec l’application XBox Music. Lors de sa sortie, elle n’est pas compatible avec les tablettes ni avec les nouveaux terminaux. Seuls quelques rares terminaux sont compatibles avec l’application. Pourquoi ? En fait, le manifest de l’application est configuré pour restreindre trop fortement les appareils sur lesquels elle peut s’installer. Eyal rappel qu’une mise à jour corrige le problème. Mais cela montre tout de même que Microsoft n’a pas pensé à tester Xbox Music sur les nouveaux terminaux : l’équipe qui a travaillé sur cette application a-t-elle pensé aux “Early Adopter” ?

Yahoo Weather, Facebook, & co

Yahoo propose aussi des applications Android dont Weather qui donne la météo via une interface visuelle élégante. Application parfaite ? Presque. Parmi ses petits défauts : l’application démarre avec un splashscreen (qui est déconseillé sur Android) et surtout supprime la barre de statuts sans raison apparente.

Yahoo Weather

Facebook a implémenté un hack dans son application qui modifie une valeur système. Cette valeur est le nombre maximum de méthodes qu’il est possible d’écrire. Quand Google a voulu renommer cette variable, l’application Facebook ne démarrait plus. Étant donné le nombre d’utilisateurs, Google a dû revenir sur sa modification. Facebook a donc indirectement influencé le développement de la plateforme Android.

Les autres

Des erreurs, d’autres en font aussi : Eyal continue d’énumérer lors de sa session les autres problèmes qu’ont rencontrés “les grands” avec leurs applications. Comme on peut le voir, le type d’erreur est vaste : Problème de look&feel, bugs, interface utilisateur, problème propre à l’application, etc. Pour ne pas se faire piéger soit même, courrez voir les slides de cette session ou le replay de cette session au DevFest Nantes.

David Wursteisen (14 Posts)


Une réponse à [Devoxx FR 2014] Android Bashing : apprendre des erreurs des grands

  1. Kevin Gilles dit :

    Un article très intéressant, comme quoi il ne suffit pas d’être performant, l’ux est un point névralgique dans le développement de toute application.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>