[Salon Linux] – Table ronde sur le logiciel libre

solutions linux opensourceCe troisième article consacré à la série du Salon Linux Open Source porte sur la table ronde portait sur “le logiciel libre envahit le domaine fonctionnel” en abordant les points suivants :

– Comment se positionnent les logiciels libres par rapport aux offres propriétaires?
– Quel est le modèle idéal pour une société qui veut participer à l’émergence Open Source?
– Quel est la place de l’Open Source dans les grands groupes?

Le débat avait lieu entre les orateurs suivants :

  • Stéphane VINCENT, Directeur Général, Alter Way Solutions
  • Jean-François DONIKIAN, Président, StarXpert
  • Marc SALLIERES, CEO, Altic
  • Ludovic DUBOST, CEO, Xwiki
  • Pierre GAUDIN, Consultant Senior, Néréide
  • Tom CAHILL, Directeur Europe, Jaspersoft

Il est à noter dans cette atelier, par logiciel Open Source, il n’était pas fait mention des librairies Open Source (type log4j) mais bien des solutions Open Source telles que XWiki ou PEtALS.

Positionnement du libre par rapport au propriétaire

Les solutions Open Source sont souvent utilisés comme solutions de remplacement et sont souvent opposés aux solutions propriétaires lors des réponses à appel d’offre. Cependant, certaines solutions Open Source ne sont pas seulement des solutions de remplacement et elles proposent parfois autre chose qu’une alternative en offrant de nouvelles fonctionnalités. C’est par exemple le cas de XWiki qui propose un Wiki d’entreprise.

Modèle idéal entre éditeur et intégrateur?

Il existe deux modèles prédominant dans le milieu de l’Open Source :

  • le modèle des éditeurs qui développent des solutions et qui les mettent à disposition de la communauté Open Source. Les utilisateurs sont alors libres de l’utiliser. S’ils veulent la modifier, il est nécessaire de se reporter à la licence du produit. Les éditeurs peuvent offrir du support sur le produit, des formations, ainsi que du développement spécifiques au besoin du client ou de l’intégrateur
  • le modèle des intégrateurs (qui se trouvent être souvent des SSLL – Société de Service en Logiciels Libres) qui utilisent des solutions Open Source ou propriétaires afin de répondre à un besoin fonctionnel demandé par le client. Son rôle est alors d’agréger les différents produits afin d’offrir une réponse complète.

Ces deux types d’acteurs sont complémentaires et il est important de noter que les intégrateurs se doivent de respecter les valeurs du libre (par exemple effectuant les formations et le support chez l’éditeur) au risque de voir les éditeurs Open Source disparaitre.

Place de l’Open Source dans les grands groupes

Les solutions Open Source dans les grands groupes sont souvent utilisées pour remplacer des briques de l’ERP (Enterprise Resource Planning ou Progiciel de Gestion Intégré) déjà en place et généralement basé sur des solutions propriétaires. En effet, elles manquent encore de la maturité suffisante pour réussir à concurrencer les grands éditeurs même si elles gagnent du terrain et montre leur savoir faire.

Cependant, un point très important est à prendre en considération. Il s’agit de la reprise de l’existant ou plutôt de la migration des données d’une solution à l’autre qui doit être pris comme un projet à part entière.

Bilan

Au final, cette conférence très intéressante avait surtout, à mon sens, pour but d’expliquer le modèle du libre aux personnes présentes ainsi que son fonctionnement et son positionnement. Connaissant déjà cette problématique, cela ne m’a pas gêné et j’ai apprécié les sujets abordés ainsi que les différents avis des orateurs.

Nombre de vue : 56

AJOUTER UN COMMENTAIRE